Skip to content

01-04 Novembre 2012 – Rando/alpi vers Aulon

Accès au départ : Parking de Lurgues (Aulon après guchen (65))
Dénivelé :  —
Temps :  —
Difficulté : Alpi côté F au plus
Trace GPS :  NON
Carte du coin
Nombre de participants : 10 (sortie MUL)
Météo prévue : Beau Jeudi, pas mal Vendredi, Pluie et vent fort Samedi, couvert dimanche avec vent fort

 

Ca faisait plusieurs week ends sans sortie, et là pour un week end de 4 jours, pas moyen, on y va. La météo annoncée n’est pas terrible et on prévoit jeu de cartes, livres électroniques … pour s’occuper au cas où.

 

La veille :

On arrive au lieu de rendez-vous assez tard, il fait nuit. On place les tentes pour bivouaquer et on mange rapidement avant d’aller au lit. Les autres compagnons nous rejoindront un peu plus tard dans la nuit. Nous sommes 10, des bordelais, un parisien, des narbonnais et des toulousains !

 

Journée 1 (beau temps):

Réveil à la fraîche, il a gelé mais mon duvet st super chaud, parfait ! Par contre, j’ai choisi l’emplacement le plus pourri avec une bosse bien au milieu … au final, j’ai dormi a moitié en dehors de l’abri, la flemme de tout démonter/remonter.

Bivouac

Je me lève et commence à faire connaissance avec les personnes que je ne connais pas. On prend le petit dej et on essaye de décoller rapidement. On prend les voitures pour aller au parking des granges de Lurgues (après Aulon).

De là, on prend le départ pour le pic d’Arbizon.

C’est parti

Un peu plus haut, on s’arrête pour vider le superflu des sacs à dos. On doit repasser à cet endroit alors on minimise le poids à porter. C’est ça des marcheurs ultra léger ;)

On s’élève petit à petit

 

Isard sur une crête

 

Viennent 6 coups de ???? d’explosion pour la station de ski ? de pierres qui tombent ? Non, d’un chasseur voulant ramener un trophée. Mais il sera bredouille.

 

L’Arbizon se mérite

 

Seulement un mois sans randonner et j’en chie. Bon c’est pentu, l’Arbizon se mérite ;)

Vue splendide

 

Enfin le sommet !

 

On mange en haut en contemplant un paysage à couper le souffle. C’est saupoudré un peu partout, c’est magnifique. Puis c’est le retour, direction une cabane situé sur un replat pas loin du refuge Bastan pour y passer la nuit.

On récupère au passage les affaires laissées plus bas, on remonte et on découvre notre maison pour une nuit.

 

Cabane

 

Moment convivial

 

Journée 2 (beau temps) :

La météo présageait un temps moyen, 5 heures de soleil, on aura finalement beau toute la journée.

Au petit matin

 

L’Arbizon vu de la cabane

On quitte l’Arbizon et notre cabane pour passer par le col d’aulon, plutôt en hors sentier. Je crois qu’on passe pas exactement au col d’Aulon mais un peu plus à gauche à cause d’un pierrier. Attention, ça grimpe bien !

A l’assaut du prochain pic ! Le Cettiou

 

Regroupement tactique

 

Météo du lendemain ?

Direction un col (pas de chemin vers la fin)

 

Ca grimpe

 

On commence à poser les mains

 

Toujours plus haut

 

Haut perché

Après délibération, on envisage une descente par la pente sur laquelle on voit par où on peut passer. Allez, tout le monde chausse les crampons et s’arme du piolet. Aaaah, le doux bruit des crampons sur la neige remémore quelques souvenirs, ça fait plaisir !

Face Nord descendue

On avance vers un petit lac pour prendre le déjeuner.

On suit le guide

Après une petite pause déjeuner, le groupe se sépare en 2: le premier petit groupe part direction le refuge de Capana de Cloutou et le second part faire un peu d’alpinisme côté F : le Cettiou. On avance direction le col de Couradette puis ensuite on suit la crête jusqu’au pic de Cettiou. C’est un régal. On laisse évidement le superflud ‘affaire à l’endroit où on repassera au retour.

Direction le Cettiou

 

Depuis le Cettiou

Pour le retour, je ne comprends pas pourquoi Yann a voulu nous amené dans ces fucking gros blocs (c’est juste  trop @#!/!!!).

Champs de blocs

On se casse bien les pattes et la progression est plus lente mais on finit par arriver au refuge, qui, il faut l’avouer, est superbe.

Refuge Campana de Cloutou

Ce soir, on est une vingtaine au refuge, des jeunes et des moins jeunes, on passe une bonne soirée. La nuit, dans mon duvet taillé pour du grand froid (Grand barbat 900 de triplezero), j’ai affreusement chaud. Je dors assez mal. Je finis par baisser le duvet au niveau des hanches et mettre une doudoune comme couverture.

 

Journée 3 (coup de chance, encore du beau temps !) :

Aujourd’hui, ce sera le pic de Bastan ! On avait prévu une journée courte étant donné qu’il devait faire mauvais …)

Direction le col en face

 

Après discussion, on change d’objectifs, le pic de Bastan pourrait poser soucis avec la neige, on est pas équipé pour y aller sereinement à cause des dalles de Pierre qui doivent être glissante. Du coup, on va au Portarras, juste en face.

Le portarras

Pas d’alpinisme, c’est de la randonnée, on monte assez rapidement.

Sur la crête

Arrivé en haut, on a même droit à un énorme cadeau, un gypaète barbu vient nous rendre visite. Je suis aux anges, j’adore cet oiseau !

Gypaète barbu

On se délecte de la vue et on en profite pour longer la crête autant que l’on peut.

Au sommet

L’Arbizon se dresse fièrement au loin.

Toujours au sommet

 

Vue sur l’Arbizon

Puis on redescend direction le refuge de Bastan. C’est fou comme ça ressemble au camporells.

Au refuge Bastan

Les nuages au loin deviennent menaçants :

Météo du lendemain ?

Le refuge de Bastan est un copié/collé du Campana des cloutou à quelques détails prêt. J’en profite enfin pour laver, le soleil chauffe et ca fait beaucoup de bien :)

Refuge Bastan

Cette fois, on est seul dans le refuge, on passe encore une fois une bonne soirée ! Même topo que la nuit précédente, j’aurai beaucoup trop chaud.

 

Journée 4 (bruine toute la journée):

Il a plu dans la nuit et au matin, c’est bien humide, il bruine. Pas de quoi fouetter un chat, on évite le pire. Cette demi journée est du coup sans intérêt particulier, on se contente de rentrer aux voitures et de rentrer chez soi. Merci les copains !

5 Comments Post a comment
  1. Fab #

    Piouf ! Du très lourd ! Super « ballade » j’ai l’impression :D

    novembre 13, 2012
  2. Fab #

    PS: pourquoi certaines rando (comme celle la) ne sont pas dans la liste blog (http://krusaf.org/blog/) ? Elles sont du coup moins visibles sauf si on tombe par hasard dessus sur le « dérouleur » en haut de page.

    novembre 13, 2012
    • krusaf #

      Je mets les dernières « en avant » dans le bandeau. La plus ancienne est basculée dans la liste. C’est censé promouvoir les dernières lol (visiblement c’est râté)

      novembre 13, 2012
      • Fab #

        A la limite peut etre tout mettre dans la liste et laisser les dernières dans la bande. Bon après c’est du détail. Fait vraiment rever la derniere :)

        novembre 13, 2012
        • krusaf #

          Si tu as des week end entier de dispo, préviens, tu le sais, je pars dès que possible. Les sorties sont surtout conditionnés par la météo.

          novembre 13, 2012

Leave a Reply

You may use basic HTML in your comments. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS