Skip to content

HRP 2012 : J5 – 21/08/2012

Prévu : Chalets d’Iraty  Cabane d’Ardanne
Réalisé : Chalets d’Iraty – Refuge Jeandel
Météo : Trés chaud, ensoleillé, quelques nuages
Temps de marche : 9h

 

Départ des chalets d’iraty je suis motivé. Je n’ai pas de contraintes de temps, juste prévenir la famille de ma progression, ce qui risque d’être difficile plus je vais aller dans les montagnes.

Je prévois d’aller à la cabane d’Ardanne comme prévu sur le programme pour le moment. Je me lance direction les crêtes de Millagaté. C’est super beau au matin avec une mer de nuage juste en dessous.

Sur les crêtes de Millagaté

J’ai une belle vue sur le pic d’Orhy qui fait un peu peur vue de loin. De toute façon, si ça craint je rebrousserai chemin.

Faut suivre les crêtes

 

J’avance bien, comme d’habitude, le corps suit bien. Je pense pas mal à Pierre qui doit galérer pour rentrer chez lui.

J’arrive vers les crêtes de Zazpigain, faut poser les mains mais c’est moins difficile que cela ne paraissait. Je passe impeccable mais vaut mieux pas avoir le vertige.

Zazpigain

 

Hop dernière montée sur le Pic d’Orhy, c’est joli, désolé pierre, y avait du vent et je voulais tracer donc je n’ai pas pris de photos une fois en haut. J’ai déjà beaucoup bu et je pense pas qu’il y ait de l’eau au port de larrau.

Bingo y a rien, il me reste juste 1L. Le reste du chemin étant sur des crêtes, je ne trouverai pas d’eau pendant un moment,  je quémande donc un peu d’eau à des belges; le père de famille me donne 600ml d’eau, c’est vraiment sympa, sa femme était plus réticente. Un grand merci a eux.

 

Au port de larrau y a un joli panneau gr12 (pas sur ma carte). Il mène à notre première dépose, du coup, comme c’est bien balisé, j’hésite pas et je suis le gr12 qui suit la hrp au début. Je passe par de tres belles crêtes, que des montagnes et de la verdure à l’horizon.

Aurevoir le pic d’Orhy

Ca change enfin du pays basque… Aurevoir leschamps de fougères, les palombières (ha non y en a encore de ces trucs) …

Et j’enchaine les vallées ca n’arrête pas et je commence à manquer d’eau. C’est sec, y a pas une source, tout est asséché. Y a aussi personne sur le gr12, pas un chat. Je continue, le chemin est facile, trés bien balisé mais il fait trés trés chaud.

Je suis presque à sec et ne voyant pas la vallée où on a mis la dépose arriver, je commence à me rationner en eau. Je pense plus qu’à une chose, boire un putain de coca et un verre d’eau ou plutot une carafe. Je commence à me demander si je vais pas devoir boire mon urine… Ca me fait rire… JAUNE (mouarf)

 

Au bout de 7h de marche, je déboule enfin sur le bon versant. J’aperçois un bâtiment au loin, il doit être en contre bas de la dépose. Toujours pas de flotte en vue …

Ho un randonneur ! Et ce sera le seul de la journée, un espagnol qui me fera signe d’aller voir plus loin quand je lui demande de l’eau. MWE

Je descends pas mal quand je tombe enfin sur une toute petite source. Je finis ce qu’il me reste et remplit les 2 bouteilles. 30 min à attendre que le cachet agisse,c’est long ! Je dégomme 500ml d’un coup, allez zou direction Belagua pour récupérer la dépose.

Je retrouve la dépose de ravitaillement… pas vraiment intacte : au moins des souris et peut être une renard se sont servis.

 

Je regarde, mon ravito est quasi intact c’est celui de pierre qui a surtout été bouffé. J’en profite pour manger de la bouffe plaisir qu’on s’était laissé là. Je me mange un pâté à la petite cuillère … C’est bon aussi sans pain.

Je fais du vide dans mon sac (j’ai prévu trop de bouffe en fait) , puis je fais le plein de victuailles. Comme c’est sec ici je décide de pousser jusqu’au refuge jeandel. En plus ça me fera discuter, ça devrait être sympa et je serai du côté français ! Je fais un bout de route et une personne finit par m’épargner les derniers kilomètres en me prenant en voiture.

 

Au refuge Jeandel, c’était vraiment bien :

J’ai pu rencontré un couple de Castres avec qui j’ai mangé et discuté, trés gentil. On a beaucoup parlé montagne. Le gardien est très sympathiques ! J’ai préféré manger au refuge et y dormir, manière de me motiver à continuer seul.

 

Pour le programme de demain, je sais pas trop quoi faire, retrouver la hrp au col d’Anaye ? Oui si je n’ai pas de brouillard sinon GR10 et je devrais soit passer par Lescun, aller au refuge de lhers pour y dormir et rattraper mon programme initial le jour suivant. On verra demain …

2 Comments Post a comment
  1. Fab #

    Le levé de soleil fait vraiment rêvé !
    Tu vois je t’ai toujours dit 4L d’eau, pas moins ;o)

    août 28, 2012
  2. Pat #

    miaaam un pâté à la chtite ceuillère!!!

    août 28, 2012

Leave a Reply

You may use basic HTML in your comments. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS